Association d’amitié
                                   "Ille et Vilaine - Sibiu"

Lettre d'information:









Studio de traduction simultanée

 

Voir les archives

“EuropArt ”


L’Université d’été Francophone de Sibiu
Edition 2015 : L’enthousiasme de la jeune génération francophone sibienne

Du lundi 13 au dimanche 19 Juillet 2015, une cinquantaine de jeunes apprenants de français, âgés de 11 à 18 ans, ont suivi des ateliers artistiques au Collège Technique Cibinium de Sibiu.


N’hésitez pas à consulter la page Facebook « Casa Franceza » pour suivre les créations des jeunes !

images ...


Lundi 13 juillet, 9h45. Plus de 60 personnes étaient réunies dans la cour du Collège Cibinium pour assister à l’ouverture officielle de l’Université. La cinquantaine de jeunes inscrits s’y est rencontrée pour la première fois. Après quelques hésitations timides suite à la découverte des cinq groupes, la bonne entente s’est installée dès la première journée.

Du lundi au vendredi, les participants ont tous suivi deux ateliers de trois heures chacun des cinq disciplines proposées : Architecture, Théâtre, Bande Dessinée, Musique/Percussions et Ecriture Créative. Pendant le week-end, chaque groupe a pu suivre trois ateliers « renforcés » lors desquels l’apprentissage de certains aspects a été approfondi de façon à présenter une réalisation concrète et achevée le dimanche après-midi.
En Architecture, les jeunes ont tout d’abord réalisé une maquette de l’une des Villes Invisibles créées par l’auteur italien Italo Calvino.

Toutes en métaphores et rêves, ces descriptions ont permis aux jeunes de laisser parler leur imagination. Lors du second atelier, ils ont chacun composé une maquette de la ville ou d’une partie de la ville imaginaire ou réelle dans laquelle ils aimeraient vivre. En se basant sur des modèles pré-existants, leur créativité a fait le tour de l’Europe et même au-delà, de Paris à Tel Aviv.  Le week-end, chaque groupe a travaillé de concert afin de créer une grande maquette : c’est ainsi qu’une ville médiévale, une ville Présent/Futur et un village roumain ont émergé de leur imagination.

Lors des ateliers de Théâtre, les adolescents ont été initiés à différentes méthodes d’improvisation, notamment corporelles, afin de libérer leur créativité et leur expression individuelle. L’un des exercices, intitulé « Samouraï », aura rythmé l’ensemble des ateliers : les cris « Ah ! » qui accompagnaient les mouvements d’arts martiaux feints résonnaient ainsi dans tout l’étage !

En Musique, les jeunes ont tout d’abord confectionné leurs shakers ou maracas. Ils ont ensuite travaillé sur le tempo, les rythmes Balkans, Rumba, Rock et Valse. Après s’être essayés aux différents instruments de percussions présentés (baguettes, cow bell, shakers, maracas, tambourin et le fameux djembé), ils ont dû à leur tour créer leurs propres séquences rythmiques en utilisant leurs mains, pieds, doigts, etc.

En Bande Dessinée, les participants ont créé leurs propres « Comics » avant de réaliser une fanzine par groupe. Ce travail collaboratif reposait sur une méthode de collage impliquant la superposition et la combinaison d’images. Au-delà d’un retour sur la narrativité, les jeunes ont pu découvrir certaines parutions francophones qui leur étaient encore inconnues et déployer leur créativité. Lors des ateliers renforcés, les jeunes se sont attelés aux « matchs de BD » : sur la même bande de papier (géante !), plusieurs équipes dessinaient en commun, tantôt s’attaquant à leurs personnages de papier, tantôt cherchant à les sauver.

En Ecriture créative, les groupes ont tout d’abord découvert des méthodes d’écriture Dada et surréaliste en créant des poèmes dadaïstes, constitués avec le hasard, des comparaisons sur le modèle « La Terre est bleue comme une orange », et des cadavres exquis. Ils ont ensuite appréhendé les phénomènes « allitérations et assonances » et les Calligrammes. Toutes ces activités renonçaient à la logique afin de jouer librement avec les mots, de s’en amuser. Les ateliers renforcés ont travaillé sur des « exercices de style » influencés par R. Queneau et sur des Haïku (poème japonais très court) – Devinettes. Toutes ces créations étaient complétées par des visuels, illustrations, dessins, collages, afin de transformer les mots en véritables tableaux !

Dimanche 19 Juillet, 13H30. Dans le gymnase du collège, qui fut autrefois une chapelle, métamorphosé pour l’occasion en salle d’exposition des maquettes d’architecture, des bandes dessinées et fanzines, des poèmes visuels, parents et jeunes se sont réunis pour assister au final de l’Université. Deux groupes ont présenté un collage des exercices d’improvisation du Théâtre, trois groupes se sont rassemblés pour former un orchestre-chorale et interpréter « Le bien qui fait mal », extrait de Mozart, l’Opéra rock. Une seconde surprise fut réservée aux spectateurs : les jeunes ont composé une mélodie inédite pour la chanson « Où je vais » de La Rue Kétanou. En effet, l’intervenant pour la Musique leur a proposé 5 textes de chansons existantes et les jeunes en ont choisi un pour composer sans jamais en avoir entendu la version originale !
Après une riche semaine, on s’est embrassé,  et par le « miracle Facebook », la petite communauté de l’Université d’été gardera le contact… jusqu’à l’année prochaine !


retour  / haut

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PARTENAIRES:

cons jud sb conseil general 35 S35R ch35 Ambasada Frantei Gites 35 ATRT Casa Corpului DidacticLangue communication Bienvenue a la ferme centras FDSC AJTS GAL PM GAL Hartibaciu GAL Tara Oltului Caprimed Prefectura SB DADR DADR

ACCUEIL / PRESENTATION / PROGRAMMES / RESEAUX / SERVICES / PARTENAIRES / GLOSAR / ARCHIVES / CONTACT

Copyright 2009 Asociatia de prietenie Ille et Vilaine - Sibiu
Created by Image Art