Association d’amitié
                                   "Ille et Vilaine - Sibiu"

Lettre d'information:









Studio de traduction simultanée

 

Voir les archives

    Université d’été ...


« Ateliers d’été »
 Dans les communes du département de Sibiu

  1. Préambule

Le projet « Université d’été en langue française» (UE) a débuté en 1999, dans le cadre de la coopération Ille et Vilaine – Sibiu, suite a la demande de l’APIVS. L’Université d’été a été conçue comme une école d’été où les élèves enrichissaient leurs connaissances de langue française, ayant en même temps la possibilité de communiquer avec des natifs.
A Sibiu les activités de langue française étaient destinées aux élèves de lycée et aux étudiants ayant de différents niveaux de connaissances de la langue, mais approximativement du même âge et avec des intérêts communs quant a l’expression en langue française.  Les objectifs étaient complexes et ils étaient atteints grâce à leur adaptation à l’âge et aux intérêts des participants.
En 2005 est apparue l’idée d’élargir l’aire des interventions et des animations francophones aussi dans les Centres de Documentation et d’information du département. Apres les 3 premières éditions qui ont eu lieu dans des communes comme : Mosna, Orlat, Gura Riului, Pauca et Birghis, on a observé que dans le milieu rural le projet était perçu – et vécu plutôt - comme une activité éducative pendant les vacances, qui en même temps apportait une contribution a la formation des professeurs documentalistes, a l’ouverture du CDI vers la communauté et a une sensibilisation concernant la citoyenneté européenne et la participation active citoyenne. Les bénéficiaires étaient des enfants avec l’âge de 11 à 14 ans.
Toutes ces activités se déroulaient sur le fond d’un manque accru et évident de toute activité / animation a la destination des enfants du milieu rural pendant les vacances. Dans les villages où il y avait déjà une pratique des échanges dans le cadre du jumelage avec des communes françaises, les activités étaient doublées d’une atmosphère conviviale et amicale, qui était donnée par la présence des intervenants français qui étaient hébergés dans des familles et bien accueillis par les habitants du village. En plus, étant en vacances,  les activités ludiques ne manquaient pas, elles étant adaptées aux élèves d’école générale.   
Ces activités, déroulées dans le CDI  - outil très nouveau a l’époque et qui attendait à être utilisé au maximum – ainsi qu’a l’extérieur (jeux, chansons, visites), auxquelles on ajoute la présence des intervenants français, apportait en plus de l’originalité et du charme au projet entier auquel la communauté éducative a adhéré avec intérêt et satisfaction et la communauté locale a apporté son soutien logistique.
L’originalité de l’édition 2005 a été donnée aussi par l’organisation des visites des élèves de Sibiu dans les communes où il y avait des ateliers, Mosna et Gura Raului où ils ont eu l’occasion de découvrir ce que leurs collègues plus petits travaillaient et en même temps découvrir  l’espace de vie de ceux-ci.
   
 2.  De l’ « Université d’été » aux « Ateliers d’été »
L’expérience de ces années, les échanges d’informations et d’impressions que l’APIVS a eus avec les responsables de projet localement, les évaluations de l’APIVS et des partenaires français, nous ont fournit certaines conclusions qui obligent a une nouvelle définition du projet dans le milieu rural, une réorientation de celui-ci :

  • La différence d’âge des participants – lycée et université a Sibiu, école générale en rural - a imposé de différents types d’activités avec des résultats attendus différents.
  • Le niveau de connaissance est très bas et l’apprentissage du français très peu développé  dans les communes, où il y a peu d’écoles avec des classes de français.
  • Les sources de financement extérieur pour les activités ont des destinations précises et sont différentes pour le milieu rural et pour Sibiu.
  • Notre coopération ne peut pas remplir / suppléer certains défauts (manques) du système d’éducation, elle ne se propose même pas de l’échanger ou de l’influencer, mais elle peut répondre ponctuellement a des nécessités de développement, traduits ici par le fait d’offrir une opportunité de développer la capacité de communication et de socialisation des enfants du milieu rural, d’acquérir une autonomie personnelle dans des activités de groupe, d’identifier de nouvelles possibilités de loisir, etc.
  • Dans les communes faisant partie du réseau de jumelages, et pas seulement, il apparait aussi la nécessité d’impliquer les structures associatives partenaires et entrainer une partie de la population dans l’organisation des actions locales et encourager la citoyenneté active et non pas simplement la consommation des services éducatifs et de loisir.
  • Les couts lies a l’intervention des spécialistes français, hautement qualifiés dans la pédagogie de la langue française en tant que langue étrangère, autant pour Sibiu que pour les communes, dépassent largement les possibilités de financement dont nous disposons actuellement dans le cadre de la coopération.

Si nous souhaitons utiliser le plus efficace que possible les ressources humaines et financières au bénéfice des jeunes du département de Sibiu, le projet ne peut plus continuer en tant que projet unitaire, a Sibiu et dans les communes, comme a été le cas de 2005 a 2007.
C’est pour cela que notre association s’est proposé, a partir de 2008, de partager les deux actions en : « Ateliers d’été», qui se déroulent dans les CDI du milieu rural
Et
« Université d’été en langues française», qui se déroule à Sibiu.
«L’Université d’été » s’adresse aux élèves de lycée et aux étudiants et elle est financée avec des sources en majorité autochtones, jusqu'à l’identification d’autres financeurs.
Les « Ateliers d’été » ont comme bénéficiaires des élèves d’école générale habitant dans le milieu rural et ils sont cofinancés par le Conseil General d’Ille et Vilaine, dans le cadre de la coopération décentralisée avec le département de Sibiu, à travers l’axe Education - CDI.

3.   Fiche- projet « Ateliers d’été »
Objectif général :
Offrir aux élèves d’école générale pendant les vacances des instruments de communication et des éléments d’éducation non-formelle a travers des activités artistique-éducatives 
Groupe - cible :  

  • Élèves d’école générale âgés de 10 a 14 ans (maximum 30 dans chaque CDI de la commune), bénéficiaires directs du projet.
  • Formateurs : professeurs et animateurs des communes roumaines en tant que pédagogues locaux
  • Bénéficiaires indirects : membres des associations locales de développement en tant que possibles coorganisateurs ou même intervenants, parents, d’autres enseignants, etc.

Responsables :

  • Dans l’école – le directeur de l’institution
  • Dans la communauté  – le/la  Président(e) de l’association  

Intervenants roumains :

  • Le professeur documentaliste et un collègue ou assistant de celui-ci
  • Professionnels dans un domaine qui fait le thème du projet (par exemple, théâtre, photo, danse, musique, marionnettes, modelage etc.)

Intervenants français / francophones :

  • Des personnes capables à animer des activités culturelles et éducatives pour des enfants de 10 a 14 ans.

Résultats attendus :

  • Préparation des jeunes roumains à l’activité ludique et interactive, de connaissance réciproque, au  travail d’équipe, (plus tard certains maitriseront des outils de communication adéquats aux programmes et projets européens Jeunesse).
  • S’exprimer autrement que par des méthodes verbales (par exemple a travers l’image/photo, chanson, théâtre, danse, modelage, etc)
  • Promotion de l’image de l’école et du CDI dans la communauté éducative et locale
  • Soutenir et développer les partenariats
  • Renforcer la capacité des associations locales de mener des projets

Chapitres budgétaires :

  • Transport externe Rennes-Sibiu pour deux intervenants par commune
  • Transport interne (de Sibiu dans les communes)   
  • Hébergement et repas intervenants français pendant le déroulement du projet  
  • Matériel pédagogique
  • Défraiement professeurs / intervenants français et roumains  

Evaluation :
Une réunion d’évaluation finale aura lieu dans chaque CDI avec l’obligation des responsables locaux de projet d’envoyer un document écrit à l’organisateur du projet (APIVS).

• photo ...

retour / haut

 
 

PARTENAIRES:

cons jud sb conseil general 35 S35R ch35 Ambasada Frantei Gites 35 ATRT Casa Corpului DidacticLangue communication Bienvenue a la ferme centras FDSC AJTS GAL PM GAL Hartibaciu GAL Tara Oltului Caprimed Prefectura SB DADR DADR

ACCUEIL / PRESENTATION / PROGRAMMES / RESEAUX / SERVICES / PARTENAIRES / GLOSAR / ARCHIVES / CONTACT

Copyright 2009 Asociatia de prietenie Ille et Vilaine - Sibiu
Created by Image Art